Vous, qui n'étiez pas là... comme je vous plains !

IMG_3100

Un pique-nique de blogueuses de cuisine ce n'est pas juste une bonne idée, c'est une idée : délicieuse, succulente, exquise... On s'est régalé !

IMG_3090

Non seulement on a très bien mangé, mais en plus c'était très sympatique. On a discuté de tout et de rien, passant du Marché Jean Talon à l'Écume des jours (super librairie de quartier rue St Viateur), du pain du Moulin de la Vierge (le meilleur de Paris) au métier de traductrice (très populaire chez les blogueuses goumandes), essayant au passage de convaincre un mexicain fraichement débarqué que l'hiver québécois, c'était pas si pire, avant de s'attarder sur les récits des défaites militaires dans la littérature française du XIX ème siècle, et ...  l'air de rien... on a même échangé des recettes (forcément!).

Pour retrouver la liste des participant(e)s, avec leurs blogs et leurs recettes, rendez-vous sur le blog de Jasmine, qui le soir même avait déjà publié son billet sur l'évènement et sa recette des délicieux (je confirme !) sablés au thé matcha...

Pour ne pas être en reste, voici la recette du gâteau breton, "aussi bon que là-bas" :

IMG_3085

GÂTEAU BRETON

pour un moule de 26 cm de diamètre

350 g de farine
1 œuf entier et 5 jaunes
300 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
350 g de beurre demi-sel très mou
1 cuillerée à soupe d’eau de fleur d’oranger

Pour dorer le gâteau :

1 jaune d’oeuf
1 cuillerée à café de lait
1/2 cuillerée à café de sucre

+ beurre pour le moule

Verser la farine dans une grande jatte. Y mélanger le sucre + sucre vanillé.

Creuser un puits au centre et y placer les œufs, le beurre mou et l’eau de fleur d’oranger.

Travailler cette pâte avec une cuillère en bois juste pour mélanger les ingrédients (surtout pas trop longtemps)

Beurrer largement un moule à manqué.

Préchauffer le four sur th 5 à 6 ou 180°c.

Installer la pâte dans le moule et l’aplatir.

Dorer avec le jaune d’oeuf puis strier la surface de la pâte avec les dents d’une fourchette.

Faire cuire 45 à 50 mn dans le four. Il doit être blond doré et très moelleux.

Laisser refroidir avant de démouler

Desserts de Bretagne, Raymonde Charlon - Éditions Ouest-France

Un seul regret, c'était beaucoup trop rapide ! Pas le temps, loin de là, de discuter avec tout le monde... Mais déjà de beaux échanges et l'envie de se revoir.

Merci de tout coeur Fanny d'avoir embarqué sur ce projet et permis cette belle réunion ! D'autant que ton cheese-cake était à la hauteur de sa réputation : délicieusement fondant....

IMG_3092

IMG_3095

À TRÈS BIENTÔT

Anne-Laure