J'ai ouvert ce blog pour accompagner ma formation de pâtisserie à l'ITHQ (Montréal) et aujourd'hui, je suis officiellement pâtissière, mon diplôme en mains, "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles".

Ce blog est actuellement en jachère - je remercie au passage Fafilou de Sucré-Délice de m'avoir "taguée" (je ne savais même pas ce que cela voulait dire) - et je suis bien incapable aujourd'hui de dire si je m'y remettrai un jour.

Connaissez-vous les blagues Carambar ? Quel est le comble pour .... ?

J'en ai une pour vous !

Quel est le comble pour une apprentie-pâtissière ? ....

La réponse est simple : devenir allergique à ... la Farine !!!

Cela a été l'occasion pour moi d’apprendre que la farine est la première cause d’asthme professionnel en France (25 % des cas) devant les peintres-carrossiers et les coiffeuses. L’allergie à la farine est d’ailleurs le principal risque professionnel auquel est exposé un boulanger-pâtissier précédant les risques liés aux gestes et postures contraignantes (maux de dos et d’épaules) et les risques accidentels (chutes, brûlures...).

Voilà, c'est aussi simple que ça. L'allergie s'est déclarée quand on a attaqué la partie Boulangerie (celle que j'attendais avec le plus d'impatience). Il n'y a rien à faire, cela ne se soigne pas, pas de programme de désensibilisation possible. Une seule solution proposée par le Médecin : évitez tout contact avec l'allergène à forte dose et à répétition.

 

"Adieux veaux, vaches, cochons ..."

J'arrête avant que l'asthme ne devienne permanent, avant que je ne puisse même plus faire des crêpes et préparer les gâteaux d'anniversaire de mes enfants.

Grosse déception, donc. Mais la vie continue, c'est l'essentiel.

Si je n'écris plus, je continue à vous suivre tout autant et rêver devant vos blogs. En plus, je profite de ce temps de repos et de réflexion pour tester vos recettes !

Pour finir en beauté, j'ai voulu faire une  mosaïque, à la manière de Tarzile (merci à ma fille ainée pour l'assistance technique) de mes dernières réalisations piochées sur quelques uns de vos blogs  :

mosa_que2

Vous pourrez reconnaitre de gauche en haut à droite en bas : Une crêpe à la farine de châtaignes accompagnée de sa compote pommes-crème de marrons (Jasmine), un "cake" bleuets-farine de châtaignes, encore car j'adore ça, dès que j'en ai, j'en mets partout (Pascale -C'est moi qui l'ai fait !), des mini-cupcakes décorées par mes filles et leurs copines (Tarzile, mais la recette vient de son livre "recettes d'une mère à sa fille"), les mêmes pour les grands surmontés d'une ganache au chocolat, les beignets du Mardi-Gras (Sandra -Le Pétrin), les petits gâteaux flocons de millet et baies de Goji (Cléa), Le cake aux pralines rouges (Mercotte) et pour finir les délicieuses friandises d'une amie "crudivore" et nos traditionnels gâteaux de Pâques d'Alexandrie aux dattes et pistaches caramélisées.

En ce moment, pour tenter de vaincre l'allergie, je pense plus à la Détox qu'à la gourmandise !

Mais surtout continuez à me faire rêver avec vos douceurs sucrées.

Bon vent à toutes et tous...

Anne-Laure